Neutral
avatar
ft. : Matt Smith
Hiboux envoyés : 23
Sur MM depuis : 07/03/2018
Allégeance : *
Mornilles : 75
Chocogrenouilles : 0
DC : Abigail Strauss
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageAugustus - La Solitude des Nombres Premiers | Mer 7 Mar - 12:43


WOLF Augustus Julius
ft. Matt Smith

Âge : 32 ans
Nationalité : Britannique
Etat civil : Célibataire
Profession / études : Professeur d'Astronomie
Situation financière : Tu as beau gagner un salaire convenable, tu as bien du mal à passer tes fins de mois. La faute à une petite sœur dépensière, sans cesse en train de lancer un nouveau projet, un nouveau mariage, un nouveau voyage.





Voit-il les Sombrals : Oui
Maison : Ancien serdaigle
Patronus : Une méduse
Odeur de l'Amortentia : Le linge propre et les vieux livres
Épouventard : Elizabeth Wolf


 


Carnation : Tu es pâle, Augustus, si pâle qu'on t'en croirait malade. C'est ce qui arrive lorsqu'on passe tout son temps le nez dans les encyclopédies, ne sortant que la nuit pour admirer les étoiles.
Taille : Malheureusement pour toi, tu es immense. Atteignant quasiment les 1m85, tu as bien du mal à passer inaperçu. C'est pourquoi tu as cette habitude peu élégante de ne pas te tenir droit, comme si tu voulais te tasser pour, au final, disparaître.
Corpulence : Bien trop maigre pour espérer avoir une santé de fer, comme répétait sans cesse ta Maman.
Cheveux : Bruns, châtains parfois, et un peu trop en bataille à ton goût.
Yeux : Tes yeux sont verts et pourraient attirer l'attention si tu ne baissais pas sans cesse le regard sur le sol, ou ne le cachais pas derrière tes mèches.
Signe(s) distinctif(s) : Il te reste quelques cicatrices, d'avant. Et puis, il y a cette fâcheuse manie de t'habiller comme si tu venais d'une autre époque.
Rêveur
Timide
Doux
Ingénu
Poli
Curieux
Maladroit
Secret
Érudit
Effacé
Calme
Solitaire
Comment a-t-il découvert ses pouvoirs : D’aussi loin que tu t’en rappelles, tes pouvoirs ont toujours été là., ont toujours fait partie de toi. Après tout, il y a toujours eu des petits trucs un peu étranges quand tu étais dans les parages. Ton mobile qui bougeait, alors qu’il n’y avait pas de vent ; les lumières qui s’allumaient, quand tu avais peur du noir. Oui, il y a toujours eu ces petits signes que tu étais particulier. Mais ton souvenir le plus marquant, celui qui voulait dire « quelque chose se trame », c’est lorsque tu as fait apparaître un mur, pour protéger ta Maman de la colère de l’autre.
Caractère : La première chose qui frappe lorsque l’on te voit, Augustus, c’est justement que l’on te voit pas. Tu es bien trop discret, bien trop effacé, caché derrière tes mèches de cheveux, pour qu’on te prête la moindre attention. Mais une fois que c’est fait, une fois que l’on pose les yeux sur toi et que ne les détache plus, alors on peut remarquer d’autres petites choses.

Bien sûr, tu es timide, renfermé, perdu dans tes pensées et tes étoiles. Tu es peureux aussi, ce qui va de paire avec ta timidité, et ton regard fuyant souvent ton interlocuteur. Mais tu es bien plus que tout cela, Augustus. Tu es curieux, de tout. Que ce soit le nom des plantes ou la capitale de l’Ouganda, absolument tout trouve de l’intérêt à tes yeux. Si bien que tu as fini par accumuler un certain bagage culturel – qui ne te sert pas à grand-chose, tu dois bien le reconnaître.

Et puis, tu es profondément gentil. Difficile de le savoir, puisque tu ne créés que très peu de lien avec les autres, mais tu cherches à rendre ton entourage heureux. Tu ne sais pas vraiment comment le faire sans attirer l’attention sur toi, alors tu te contentes souvent de petites attentions. Tu es ces croissants le matin en salle des professeurs, ce mouchoir tendu lors des chagrins d’amour et cette oreille prête à écouter les autres, lorsque plus rien de va.

Tu es toutes ces petites choses, si bien qu’il est difficile de ne pas t’apprécier. Certes, parfois on t’en veut d’être si silencieux, si passif. On s’énerve contre toi, car on était énervé au début et te voir ainsi, avec ton air triste et ton regard fuyant, ça fait enrager. En tout cas c’est ce qu’ils disent, même si tu ne l’as jamais bien compris. Car ça aussi, c’est quelque chose de particulier chez toi. Tu as parfois du mal à comprendre les autres, à saisir pourquoi ils se mettent dans de tels états pour des choses si futiles.

Un enfant solitaire et rêveur. Voilà ce que tu es, Augustus. Un Petit Garçon qui a la tête dans les étoiles, pour fuir son quotidien bien trop ennuyeux d’adulte.
Pseudonyme : Milouise/Abigail
Prénom : Elo
Âge : 22 ans et un mois, outch
Combien de fois as-tu lu HP? : 1 fois en complet
On t'aime déjà, you know? : Et je vous aime déjà aussi, si c'est pas beau tout ça
As-tu une vie particulièrement active IRL?: Un boulot, la fac et un mémoire. Easy (achevez moi svp)
Commentaire : ❤️
Code secret : Don't let the muggles get you down


Dernière édition par Augustus J. Wolf le Ven 13 Avr - 20:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neutral
avatar
ft. : Matt Smith
Hiboux envoyés : 23
Sur MM depuis : 07/03/2018
Allégeance : *
Mornilles : 75
Chocogrenouilles : 0
DC : Abigail Strauss
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Mer 7 Mar - 12:44


My life
Dis, Augustus, te souviens tu de ton premier rire ? C’est si beau un tout premier rire, si puissant. On dit même que c’est de ce rire d’enfant qui naissent les fées. Tu y crois, Augustus, aux fées ? Si l’une d’entre elle est née de ton premier rire, elle devait être bien étrange, tu ne crois pas ? Un peu tordue, un peu triste aussi, sûrement. C’est dur de naître dans une telle situation. Dur de naître d’un rire joyeux, au milieu du chaos.

Alors, Augustus, te souviens tu d’avoir rit ce jour- là ? Quand tes parents, trop fatigués pour tout un tas de raisons, ont fermé les yeux. Quand leur voiture a voulu se battre contre un arbre, pourtant si pacifique. Te souviens tu avoir rit aux éclats, alors que les gyrophares se reflétaient de façon étrange sur le pare-brise éclaté ? Oui, tu t’en rappelles, Augustus. Cette histoire te revient en rêve, parfois, pour t’avoir été racontée tant de fois. L’histoire de ce drôle de bébé qui avait survécu. De ce drôle de bébé qui riait aux éclats, dans cette voiture qui avait perdu son combat contre l’arbre, avec ces parents qui avaient fermé les yeux, trop fatigués pour tout un tas de raisons.
« Augustus, tu m’écoutes ?
Hm ? Oui oui, pardon »
La voix se remet à parler et toi, tu te dis que c’est dommage qu’elle parle tant. Dommage, surtout, qu’elle dise tant de bêtises. C’est ta sœur qui va encore râler, lorsque la voix lui racontera quel goujat tu as été lors de ce merveilleux rendez vous qu’elle vous avait préparé. Tant pis. La voix, de toute façon, n’aurait jamais eu la patience d’écouter tes histoires. Tes histoires, tes rêves, et tes souvenirs.

C’est étrange qu’ils te reviennent tous aujourd’hui, comme ça. Peut être que c’est simplement la pluie coulant aux fenêtres qui te ramène en arrière. Tu as toujours aimé la pluie, c’est comme si le ciel pleurait. Et toi, le ciel, ça t’a toujours captivé.

Pourtant, aucun de tes nouveaux parents n’était spécialement intéressé par l’astronomie. Il y avait bien le vieux télescope de ton Papa, mais c’était il y a longtemps, avant qu’il ne devienne adulte, à s’occuper de ses trucs d’adulte. Lui, les étoiles, il serait capable de les compter pour les mettre dans un coffre, comme le business man. Toi, les étoiles, elles te captivaient simplement.

Heureusement, il y avait ta Maman. Ta douce Maman, qui sentait bon la poussière et le linge propre, avec ses grands yeux bleus, son accent de l’autre côté de l’océan et son rire-clochette. Elle était ton refuge, ton endroit rien qu’à toi, loin des problèmes de grands de Papa. Avec son sourire et ses mots doux, elle calmait les tempêtes dans ton esprit et faisait taire tes peurs. Ta Maman, elle ne comprenait pas tout quand tu lui parlais des planètes et des galaxies, c’est vrai, mais elle t’écoutait avec passion
« Et donc, tout ça pour dire que le premier pas de l’homme sur la Lune, bah c’était faux.
Non. »
Sans un mot de plus, tu te lèves, prends tes affaires et te mêles à la foule. Elle te fait horreur cette foule, t’étouffe et te donne la nausée. Mais à force, tu as fini par t’y faire. Car les foules, il y en a toujours. Un nouveau souvenir te vient, mais celui là tu le repousses de toute tes forces. Il te fait peur ce souvenir, te fait mal sans que tu puisses l’en empêcher. Alors, tu essaies de te concentrer sur autre chose. Comme lorsque tu étais petit et que tu voulais mettre fin à un cauchemar.
« Tout va bien ? »
Tu rouvres les yeux et cherches cet inconnu qui te parle, s’inquiète pour toi. En même temps, tu t’es stoppé en plein milieu du chemin, Augustus. C’est normal que les gens te remarquent. Et après, une fois qu’ils t’ont bel et bien remarqué, ils t’en voudront. Tu dois bouger, faire en sorte qu’ils t’oublient. Tu adresses un sourire à l’inconnu, pour lui faire comprendre ce que tu es incapable de dire, et te remets en mouvement. Tu presses même le pas, te rendant compte que tu risques d’arriver en retard.


« Monsieur Wolf ? Vous pouvez venir, elle vous attend »
Elle t’attend en effet, avec son sourire doux entouré par les rides. Tu as l’impression de ne pas l’avoir vue depuis milles ans au moins tant elle a changé. Elle sent toujours le linge propre et la poussière, mais d’autres odeurs se sont ajoutées. Celles du lieux, celles des autres personnes. Elles viennent recouvrir jusqu’à son parfum, que tu aimais tant. Mais peu importe. Elle t’attend, avec son sourire doux entouré par les rides. Et on ne doit jamais faire attendre sa Maman.
« Augustus, my baby boy. Que viens-tu faire ici ? » Tu ne réponds rien, lui souris simplement et prends ses mains qu’elle te tend. « Comment vas-tu mon garçon ? Tu as mauvaise mine, tu dors bien au moins ? Ils te laissent te reposer à ton école ? Je sais que tu es professeur et que c’est important, mais tu dois prendre soin de toi aussi tu sais. Il faut te reposer et manger un peu plus. Tu es bien trop maigre pour espérer avoir une santé de fer.
Je vais bien, Mommy. Cesse de t’en faire, d’accord ? Comment ça va, toi. Tu te plais, ici ? C’est un peu moins joli que l’ancienne, je suis désolé.
Arrête de t’en vouloir, Augustus. Je sais qu’une vieille femme comme moi ça coûte cher, et que tu ne peux pas compter sur ta sœur.
Maman.
Pardon. Alors, raconte moi. Comment se passent tes cours ? »
Un sourire immense sur le visage, tu lui racontes tes journées à l’école. Les leçons, les élèves, les autres professeurs. Tu lui racontes tout. Presque tout. Jamais tu ne lui diras que, parfois, des élèves partent pendant tes cours. Que tu n’as que peu d’amis en vérité, et que tu passes la plupart de ton temps dans ta salle de classe, à l’abri des autres.
Non, tout ça tu le gardes pour toi. Tu ne veux pas qu’elle s’inquiète, qu’elle pense que tout redevient comme avant. Ça la rendait si triste, il est hors de question que tout recommence. Plus maintenant qu’elle est seule.

Ton Papa est parti il y a nombre d’années, emportant l’autre avec lui. Il faisait trop de trucs d’adulte, était trop désireux de mettre toutes les étoiles dans un coffre fort, pour se souvenir de respirer. Vous étiez tous tristes – surtout ta sœur, qui était sa petite chérie. Mais vous étiez aussi soulagés de ne plus avoir à souffrir des colères de l’autre.
« Tout va bien, my baby boy ? On dirait que tu as vu un fantôme.
Ce n’est rien, Mommy. Je me souvenais juste de quelque chose. Mais c’est fini, tout va bien. Où en étais-je ? Ah oui, la semaine passée je leur ai raconté les premiers astronomes, et les croyances qui existaient en ces temps là. »
Tu reprends tes histoires et elle t’écoute, avec la même passion que lorsque tu n’avais qu’une poignée d’années. Elle ne comprend toujours pas grand-chose à toutes ces histoires, mais lorsque ses yeux se posent sur toi, ils sont remplis de douceur et de fierté. Puis un voile les recouvre, et ta Maman perd son sourire.
« C’est beau mais, pourquoi me racontez vous tout ça ? Qui êtes vous ? Pourquoi êtes vous ici ? Vous ! S’il vous plaît, pouvez dire à ce jeune homme de me laisser tranquille ? Je dois me reposer. Mon Augustus a dit qu’il viendrait me voir cet après-midi et je ne veux pas être fatiguée pour quand il sera là. C’est un bon garçon mon Augustus vous savez. »
Ta Maman continue de parler à l’aide soignante, alors que tu sors de la pièce. Non, ce n’est plus ta Maman. Ce n’est Elizabeth Wolf, la femme qui n’a plus de mémoire. Elle te fait peur cette dame là. Tu te demandes si, un jour, elle effacera totalement ta Maman. Ce jour là, tu seras bel et bien tout seul. Que feras-tu alors ?

Tu n’as pas le temps d’y penser plus longtemps, ton portable venant t’interrompre. Reconnaissant le nom, tu souris d’un air amusé avant de retrouver ta moue habituelle et d’enfin décrocher.
« Laisse moi deviner. Je suis un goujat sans cœur, doublé d’un imbécile ignorant et beaucoup trop silencieux pour être honnête.
Pire que ça, Gusgus. »
Et, alors que ta sœur – mi-outrée mi-amusée – te fait le compte rendu de ton rendez-vous, tu disparais.


Dernière édition par Augustus J. Wolf le Ven 13 Avr - 19:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Muggle Lover
avatar
ft. : Kathryn Newton
Hiboux envoyés : 33
Sur MM depuis : 06/03/2018
Âge : 19
Allégeance : Ex-serpentard
Mornilles : 118
Chocogrenouilles : 0
DC : ❖ Mackenzie❖ Teddy ❖ Aglae ❖ Hanae ❖ Loic ❖ Arth ❖ Harold ❖ Youngsoo ❖
Voir le profil de l'utilisateur http://mimbulusmimbletonia.forumgratuit.org/t989-o-dwyer-lexi-how-can-i-help-you
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Mer 7 Mar - 13:25


Ô, ÔGUGU WELCOME DC D'AMOUR!!!! j'ai trop hâte de voir ce que tu vas faire de lui!!!

————————☽ ☾————————

Lexi
I want show you every scar, whether on my skin or on my heart.

Revenir en haut Aller en bas
Neutral
avatar
ft. : Matt Smith
Hiboux envoyés : 23
Sur MM depuis : 07/03/2018
Allégeance : *
Mornilles : 75
Chocogrenouilles : 0
DC : Abigail Strauss
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Mer 7 Mar - 15:28


Oh boy, la PRESSION. J'espère que je ne ferai pas trop de bêtises et que j'en ferai quelque chose de joli du bb Augustus ❤️
Revenir en haut Aller en bas
Neutral
avatar
ft. : Charleen Weiss
Hiboux envoyés : 32
Sur MM depuis : 07/03/2018
Âge : 24
Allégeance : Ex-Gryffondor et ex-Nihm.
Mornilles : 99
Chocogrenouilles : 0
DC : . Meadow Reeves
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Mer 14 Mar - 10:38


Rebienvenue avec ce DC Il est cute Matt Smith coolio
Revenir en haut Aller en bas
Neutral
avatar
ft. : Matt Smith
Hiboux envoyés : 23
Sur MM depuis : 07/03/2018
Allégeance : *
Mornilles : 75
Chocogrenouilles : 0
DC : Abigail Strauss
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Mer 21 Mar - 13:19


Merci ❤️

Je mets ma vie à écrire cette fiche, mais j'oublie pas, promis juré
Revenir en haut Aller en bas
Muggle Lover
avatar
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 588
Sur MM depuis : 18/04/2016
Allégeance : Gryffondor
Mornilles : 1787
Chocogrenouilles : 558
DC : Stravelopoulet
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Ven 30 Mar - 3:10


Ooooooh un beau DC :cl:
J'ai pas le temps de lire ta belle histoire parce que je suis au travail (Haaanw, c'est pas bien ) mais je repasserai par là pour sûr !
Re-bienvenue en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Neutral
avatar
ft. : Matt Smith
Hiboux envoyés : 23
Sur MM depuis : 07/03/2018
Allégeance : *
Mornilles : 75
Chocogrenouilles : 0
DC : Abigail Strauss
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Ven 13 Avr - 20:17


MERCI ❤️

Et je vous annonce, avec une immense joie, que j'ai ENFIN fini cette fiche *^* Pardon d'avoir mis autant de temps mais ça y est, c'est tout écrit et je n'y touche plus ! J'espère que ça ira et que je n'ai pas fait n'importe quoi d'Augustus !
Revenir en haut Aller en bas
Muggle Lover
avatar
ft. : Caitriona Balfe
Hiboux envoyés : 313
Sur MM depuis : 08/02/2016
Âge : 75
Allégeance : Serdaigle for ever
Mornilles : 1193
Chocogrenouilles : 176
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Sam 14 Avr - 11:15


   
LES P'TITS TRICKS
Promis nous ne te laisserons pas te perdre seul

Awwww!!!! J'avais lu la fin de ta fiche hier soir, mais j'étais trop fatiguée pour écrire un message et trouver le code de fiche... Ce petit Augugu me fait un p'tit baume sur le coeur, comment il peut être SI adorable (Parce que c'est toi qui le joue?  Parce que c'est la tête de Matt Smith? Un peu de tout ça peut-être?) Je vais une fois de plus mentionner TA PLUUUUUME! Même si normalement j'aime pas les RP au "tu" - parce que je trouve que chez la plupart ça semble forcé - je me fais rappeler par ta fiche une fois de plus que par contre, ceux qui le maîtrise c'est BÔÔÔÔ!

Allez bon!  Trève de bavardage!  Je te valide de ce pas!



⚡️ Pour acheter des objets spéciaux avec tes points c'est au bric-a-brac
⚡️ Pour demander un RP, trouver des RP libre ou encore déclaré un RP terminé c'est dans Get a life
⚡️ Pour poster tes fiches de liens, jounaux intimes et compagnie, c'est dans le topic réservé à ton personnage qui se trouve dans Homenum Revelio!
⚡️ N'oublie pas de créer le SAVUM de ton personnage - à moins que celui-ci ne soit contre la technologie - il en aura besoin pour texter les autres!

⚡️ N'oublie pas le discord de MM et le flood pour venir donner et recevoir ta dose d'amour quotidienne!


————————☽ ☾————————



♛ Edward ♛ Aglae ♛ Hanae ♛ Harold ♛ Arth ♛ Loïc ♛
 ↠ Tous les RP de la FF↞ 
Revenir en haut Aller en bas
Neutral
avatar
ft. : Park Sora
crédits : Sial
Hiboux envoyés : 100
Sur MM depuis : 20/03/2018
Âge : 27
Allégeance : Wampus
Mornilles : 241
Chocogrenouilles : 0
DC : ❖ Teddy ❖ Lexi ❖ Aglae ❖ Hanae ❖ Loic ❖ Arth ❖ Harold ❖ Youngsoo ❖
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers | Sam 28 Avr - 11:04


AUGUGU!!! poste ta fiche de lien que je vienne m'installer avec mes vieux persoooooo!!!!! JE VEUX UN LIIIENNN!

————————☽ ☾————————


the brightness

How many days and nights will come and go
While the only light you'll see is from my glow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: Augustus - La Solitude des Nombres Premiers |


Revenir en haut Aller en bas
 
Augustus - La Solitude des Nombres Premiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOCERINO † « la solitude des nombres premiers » ouvert
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Let us step into the night :: Homenum Revelio :: [dans la tête de] ABIGAIL :: Augustus J. Wolf-
Sauter vers: